Hospitalité

Le GHT Paris s’est saisi des opportunités offertes par un nouveau projet médical partagé, par la création des commissions d’usagers et par un programme architectural important pour faire du thème de l’hospitalité un axe stratégique et un objectif pratique. Car l’hospitalité est une valeur culturelle commune aux 3 établissements et elle s’incarne singulièrement dans la pratique de chacun.

L’hospitalité est entendue dans cette perspective comme la capacité à produire des environnements et des dispositifs dignes, respectueux et adaptés aux usages et à la sensibilité des utilisateurs, tant professionnels qu’usagers, en les impliquant depuis la conception jusqu’à la réalisation.

C’est ainsi qu’une délégation culture et design a vu le jour le 1er septembre 2016 au sein du Groupement hospitalier de territoire.

Qu’est-ce que la délégation culture et design ?

La délégation culture et design est composée de Carine Delanoë-Vieux, responsable culturelle et de Marie Coirié, designer. Carine Delanoë-Vieux exerce de longue date sa compétence de conception et de production de projets culturels et de commandes artistiques dans les hôpitaux publics. Son expérience la plus marquante étant la fondation et la direction de la Ferme du Vinatier de 1997 à 2009, centre culturel intégré à l’hôpital psychiatrique Le Vinatier à Lyon. Marie Coirié dessine et conçoit des services, des produits et des espaces pour les secteurs sanitaires et médico-sociaux et participe à promouvoir les démarches de projets innovants dans le secteur public depuis plusieurs années.

Elle ont vocation à accompagner les équipes de soins et les usagers dans leur projet pour co-construire les formes de l’hospitalité en mobilisant les ressources de la création artistique, du design et du développement culturel. Ces démarches sont nommées Chantiers d’attentions. Elles intègrent pleinement toutes les parties prenantes de chaque projet : directions concernées, équipe médico-soignante, usagers, partenaires…

Que fait le Lab-ah ?

Alors que plusieurs chantiers d’attentions sont engagés, notamment dans le cadre de la policlinique Eugène  Million (15ème ), à Compoint (17ème), avec la Maison du patrimoine de Perray Vaucluse, et après une année d’immersion dans le GHT Paris, la délégation crée le Lab-ah : laboratoire de l’accueil et de l’hospitalité du GHT Paris.

C’est sous ce nom et dans cet espace que se conçoivent désormais les travaux collaboratifs destinés à élaborer de manière collaborative des services, aménagements, pratiques ou toute forme de signes qui rendent manifeste l’hospitalité. Penser la vie d’un service d’hospitalisation la nuit, réfléchir au son et à ses répercussions en termes de confidentialité, de vie commune, d’effets apaisants ; réfléchir aux nouvelles fonctionnalités attendues au XXIème siècle d’une consultation de proximité dans une architecture classée ou un ensemble immobilier non conçu initialement pour le soin ; impliquer les théâtres et acteurs associatifs de quartier dans l’installation d’une nouveau centre ambulatoire …autant de problématiques au carrefour de l’effet thérapeutique, de l’éthique, de l’ingénierie de travaux, de l’art qui mobilisent le Lab-ah.