Projet médical partagé

UNE STRATEGIE DE SANTE PUBLIQUE
Le CH Sainte-Anne, l’EPS Maison Blanche, le GPS Perray-Vaucluse, l’ASM 13 et les Hôpitaux de Saint-Maurice ont travaillé depuis 2011 à l’élaboration d’un projet médical commun, aujourd’hui projet médical partagé du GHT. Ce projet ambitieux vise à renforcer l’articulation des dispositifs de soins, la qualité de l’offre et l’accessibilité des dispositifs.
La mise en œuvre du projet médical s’appuie sur les instances communes qui ont été installées ainsi que sur différents groupes de travail qui avaient été mis en place pour son élaboration. En juillet 2013, l’agence régionale de santé d’Ile-de-France a précisé les axes prioritaires qu’elle souhaitait voir développer, à court terme, au sein du projet médical :

  • Proximité – CMP
  • Urgences
  • Pédopsychiatrie
  • Psychiatrie précarité
  • Epidémiologie

 

NOS OBJECTIFS AU SERVICE DES PATIENTS

  • Contribuer à des parcours de soins fluides et coordonnés
  • Poursuivre la rationalisation de l’organisation territoriale sanitaire en psychiatrie
  • Positionner le pôle Neurosciences comme atout majeur
  • Promouvoir la recherche au cœur du développement de la psychiatrie de demain
  • Optimiser les fonctions support pour dégager des marges de manœuvre sanitaires
  • Adapter le patrimoine aux réalités du Projet de Soins
  • Développer un système d’information ouvert et communiquant
  • Renforcer la démocratie sanitaire et la citoyenneté

 

UN APERÇU DE NOS REALISATIONS

  • Une charte pour les Centres Médico-Psychologiques garantissant l’accueil sans RDV, l’attribution d’une équipe pour chaque usager, une ouverture deux soirs par semaine jusqu’à 20h
  • Un réseau précarité à l’échelle de la capitale
  • La création d’une unité d’hospitalisation pour les pré-adolescents
  • La création d’un hôpital de jour en soins somatiques pour tous les patients pris en charge au sein du GHT
  • Des coordinations de territoire pour interagir avec tous les partenaires
  • La mise en synergie des prises en charge pour les rendre accessibles à tous les parisiens : éducation thérapeutique (avec des programmes innovants comme « Profamille », remédiation cognitive, …)
  • Des journées de formation professionnelle, dont un colloque dédié en partenariat avec la Ville de Paris lors des Semaines d’Information en Santé Mentale
  • Des travaux de recherche et d’épidémiologie pour mettre à disposition des professionnels de santé un ensemble de données pertinentes pour l’étude de la population
  • La création d’une Permanence d’Accès aux Soins en odontologie pour les patients suivis en psychiatrie
  • Une convention-cadre avec le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris pour le suivi et l’évaluation de patients psychiatriques en EHPAD
  • Une expérimentation de parcours de soins innovants en lien avec l’EHESP

 

10 groupes de travail thématiques

  • Proximité
  • Urgences
  • Hébergement thérapeutique
  • Pédopsychiatrie
  • Précarité
  • Neurosciences
  • Epidémiologie, recherche et formations
  • Activités Médicotechniques
  • Prises en charge spécifiques
  • International