Bannière du GHT Paris

Une nouvelle activité au Pôle 15e SHU/S14 : « La main à la patte »

Le projet de médiation animale « La main à la patte » a été construit, convaincus du bienfait que pouvaient apporter les animaux ; et dans l’objectif de développer des « méthodes » innovantes pour l’amélioration de la prise en charge et de la qualité de vie des patients.

Ami fidèle depuis des millénaires, le chien accompagne l’Homme dans de nombreux domaines. Il est ainsi apparu logique qu’il devienne un médiateur à part entière dans la prise en charge des patients. Un programme de 6 séances destiné à 6 patients répartis en deux groupes de 3, a donc été établi afin de proposer une séance de 40 minutes par semaine pour chaque groupe. Ces groupes sont animés par trois infirmières et une aide-soignante à tour de rôle. Une ergothérapeute est également présente à chacune des séances afin d’assurer une continuité tout en apportant un regard nouveau.

Le développement de cette activité est possible grâce à l’association des patients du SHU et l’association AFTAA dont dépendent Nova, collaboratrice à 4 pattes, et sa maîtresse Enora, psychologue formée en médiation animale.

En amont des séances de groupe, des objectifs thérapeutiques personnalisés avec les patients en accord avec le projet de soins, sont définis. Une grille d’évaluation est aussi mise en place pour évaluer les bienfaits de cette activité séance après séance, ainsi qu’à l’issue du programme.

Les 6 patients viennent avec plaisir à cet atelier, les sourires apparaissent dès qu’ils entrent dans la salle. Les soignants des unités rapportent un mieux-être après les séances, et voient des patients plus détendus prenant de la distance avec leurs angoisses.

Par le biais de Nova et de l’étayage soignant, « La main à la patte » tente de mettre en lien ces patients présentant des difficultés d’interactions sociales, un repli sur soi et un désinvestissement du corps.