Bannière du GHT Paris

Grain-d’Aile accueille ses partenaires

A l’occasion de ses portes ouvertes, nous sommes allés à la rencontre des équipes du service Grain-d’Aile. Grain-d’Aile est l’unité d’hospitalisation de jour bébé-parents du Centre de Psychopathologie Périnatale du Boulevard Brune (CPBB).

Jeudi 27 septembre, Grain-d’Aile a ouvert ses portes à ses partenaires : les maternités (Saint Joseph, Necker, IMM), les PMI, les services de psychiatrie adulte, la CICO, les partenaires libéraux : psychiatres, pédiatres, sages-femmes et les hospitalisations mère-bébé temps plein (la Pomme, l’Est Parisien, Le Kremlin Bicêtre…)….

Le service Grain-d’Aile accueille des mères et leurs enfants (0 à 3 ans) dont le lien est affecté suite à des difficultés comme des troubles du post-partum, des troubles de l’humeur, des conduites addictives, des évènements traumatiques ou une histoire familiale traumatique, un déni de grossesse ou les antécédents néonataux du bébé (prématurité, hospitalisations).

« La grossesse peut créer un sentiment de terreur viscérale vis-à-vis de l’enfant. Ici, nous essayons de rassurer les mères sur leurs capacités et nous les aidons à entrer en relation avec leur enfant. » Romain Dugravier, chef de service

Leurs missions sont d’accompagner et de soutenir les parents dans le processus de « devenir mère/père » avec ses singularités et aider chacun à trouver sa place dans la famille.

L’équipe est composée d’un pédopsychiatre responsable, de puéricultrices, d’une infirmière psychiatrique, de psychologues, d’une psychomotricienne, d’orthophonistes, d’une assistante sociale, d’ASH, de secrétaires et d’un interne.

Chaque visiteur reçoit un accueil individualisé qui a pour objectif de faire reconnaître aux mères leurs compétences naturelles, de les accompagner, d’échanger et de décrypter les signes du bébé afin d’entamer un processus thérapeutique fondé sur les identifications et l’intériorisation de l’expérience.

Les groupes thérapeutiques

Des groupes thérapeutiques ont été mis en place, sur les temps hospitalisation : rythmes et chansons, atelier d’écriture (permet aux mères de réinvestir leur créativité psychique), groupe babil (ressources internes du bébé), Place au jeu ! (premiers jeux et aux premières expressions des bébés) et Accordanse (chorégraphie des interactions).

Le personnel soignant est très attentif à l’accueil. Toujours disponible, il sait adopter le juste équilibre entre des mamans souvent angoissées et leurs enfants. L’équipe est un réceptacle solide pour aider le bébé à se construire en même temps que les parents.

« Nous avons mis en place un véritable travail d’écoute et d’observation afin de porter à chacun l’attention dont il a besoin que ce soit au bébé sur son développement, sa vie émotionnelle et pulsionnelle et aux parents », souligne Karine Ronen, pédopsychiatre responsable de l’Unité CPBB.