Bannière du GHT Paris

Missions IPA du dispositif PSYSOM (suivi somatique des usagers en psychiatrie ambulatoire) avec Arnaud Torne

1/ Quelles missions ?

La philosophie de PSYSOM repose sur trois axes :

  1. Permettre à chaque usager de disposer d’un médecin traitant déclaré;
  2. Permettre à chaque usager de bénéficier d’un suivi régulier sur le plan somatique dans une perspective de prévention et d’amélioration de la santé;
  3. Faciliter la collaboration, autour de l’usager, entre médecins spécialistes et médecin traitant. Faciliter la cohésion du parcours de soins et de vie de l’usager en lien avec les divers acteurs de sa santé (famille, personnels sanitaires et médico-sociaux). Améliorer la traçabilité et la sécurité des échanges dans les dossiers de soins informatisés.

2/ Votre rôle ?

Le rôle de l’infirmier coordinateur consiste en différentes interventions :

– Recensement, avec les équipes soignantes ambulatoires de secteur psychiatrique, des partenaires du champ somatique répondant aux besoins des usagers en vue d’un conventionnement. Les centres de santé présentent un intérêt notamment lorsqu’ils disposent en un même lieu, outre la médecine générale, de prestations spécialisées, d’un laboratoire et d’équipements (dont ECG, pour les bilans complémentaires) ainsi que des soins infirmiers.

– Une coordination entre les structures de soins somatiques et les centres médico-psychologiques (CMP), notamment en participant aux staffs soignants des partenaires ou par l’établissement d’un contact privilégié et régulier avec leurs équipes (médicales et paramédicales).

– Explicitation de PSYSOM auprès des usagers rentrant dans le dispositif et recensement de leurs besoins en matière de santé, vérification de l’ouverture des droits à la sécurité sociale en lien avec les collègues assistants sociaux des CMP.

– Évaluation de l’accès au numérique (dans le domaine de la santé ou ailleurs, de nombreuses démarches telles les prises de rendez-vous se font aujourd’hui à travers les outils numériques).

– Aide apportée aux usagers et aux équipes ambulatoires de secteurs dans la prise de rendez-vous auprès du futur médecin traitant, aide à la déclaration de médecin traitant, recensement des besoins en accompagnement de l’usager lors de la 1ère visite médicale et évaluation de son autonomie.

– Mise en place d’un suivi du calendrier des deux évaluations somatiques annuelles recommandées par la HAS et leur organisation.

– Recensement annuel de la traçabilité des liens entre médecin traitant et médecin psychiatre (présence des fiches de liaison médicales scannées, ECG, bilans sanguins et examens complémentaires).

– Elaboration du rapport d’activité du dispositif présenté, lors du comité de pilotage, aux différents intervenants. Aide à l’implantation d’outils en CMP (lecteur de carte vitale etc.)

Les missions PSYSOM s’assortissent de missions plus transversales à l’établissement :

  • Membre du dispositif tutorat sur l’établissement
  • Participation aux instances de l’établissement (CLAN, futur groupe E-santé)
  • Interventions dans les IFSI et organismes de formation
  • Accompagnement d’étudiants
  • Interventions au sein de congrès & conférences
  • Ecriture d’articles pour des revues professionnelles et scientifiques
  • Participation à des projets de recherche

3/ Le +

PSYSOM est en phase pilote d’implémentation dans le cadre d’une recherche. Il concerne à ce jour deux CMP du GHT Paris relevant actuellement de l’EPS Maison-Blanche (G07 et G25). Le partenaire somatique est un CDS situé dans le 10e arrondissement.