L’Hôpital Sainte-Anne, siège du GHT Paris, sort son nouveau rapport sur la recherche en psychiatrie & neurosciences

C’est à l’occasion d’un afterwork organisé mercredi 22 novembre à la Bibliothèque Henri Ey, rassemblant la communauté hospitalière et scientifique ainsi que ses partenaires académiques dont l’INSERM, l’Université Paris-Descartes ou encore l’Institut Pasteur, que le dernier rapport d’activité de la recherche au Centre hospitalier Sainte-Anne a été présenté.

UN SITE D’EXCELLENCE EN MATIÈRE DE RECHERCHE

Le Centre hospitalier Sainte-Anne est à l’origine de découvertes, d’avancées et d’innovations majeures en matière scientifique et biomédicale dans le domaine de la psychiatrie et des neurosciences fondamentales et cliniques. Il représente une interface unique entre psychiatrie et neurosciences, couvrant un bassin de population et une file active importante (plus de 36 000 patients soignés chaque année), spécialisé dans les pathologies du cerveau alliant différents services de psychiatrie, de pédopsychiatrie et de neurosciences cliniques.

Le rapport d’activité, élaboré par la Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation (DRCI), dresse un panorama de l’activité et des thématiques recherche du CH Sainte-Anne, en étroite collaboration avec le Centre Psychiatrie et Neurosciences qui accueille sur 4500 m2 des chercheurs de l’Inserm au cœur de l’enceinte Cabanis.

Doté d’un Centre de Recherche Clinique, d’un Centre de recherche biologique, d’une plateforme d’imagerie (CIREN), d’un département d’épidémiologie, à l’échelle du GHT Paris, le site parisien de Sainte-Anne représente un écosystème de pointe en matière de recherche biomédicale (fondamentale et clinique), adossé aux équipes cliniques de l’hôpital et aux files actives de patients.

Lire le communiqué

Vous pouvez le télécharger ici :

Plaquette de recherche 2016 (Francais)
Research brochure 2016 (English)