Exposition du photoreporter Reza – Fenêtres de l’âme

Exposition réalisée à l’initiative du Pôle 15ème arrondissement de l’hôpital Sainte-Anne.

Du 16 septembre au 6 novembre

L’exposition Fenêtres de l’âme présentée à l’hôpital Sainte-Anne est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle de Reza, photographe, avec les équipes encadrantes du secteur 15 de l’hôpital et un groupe de patients venus découvrir son Rêve d’Humanité – une fresque photographique d’envergure sur les berges de Seine, qui mettait à l’honneur les images réalisées par les enfants réfugiés syriens du camp de Kawergosk, formés grâce au projet Exile Voices mené au Kurdistan irakien.

Plus tard, accompagnés  notamment des psychologues et des arts thérapeutes de l’unité, ces mêmes patients adressaient à Reza, alors sur les routes du monde, un journal réalisé de leurs mains, utilisant le langage de l’image pour mettre en mots leur résilience et témoigner de leurs réalités.  A cette occasion, ils l’invitaient à poursuivre la rencontre, et à l’ouvrir au plus grand nombre.

L’exposition Fenêtres de l’âme a été imaginée par Reza comme le reflet pluriel des visages de notre monde, en écho aux vers de Sa’adi Shirazi, grand voyageur et poète persan du XIIIe siècle, qui ornent les murs de l’entrée des Nations unies à New York :

« Tous les êtres humains font partie d’un seul corps, Ils sont tous créés d’une même essence.

Si une peine arrive à l’un d’entre eux, Les autres aussi perdent toute aisance. »

Tel un hommage aux parcours singuliers de chaque être ayant foulé le sol de Sainte-Anne, les photographies invitent à une réflexion sur notre Humanité, et nos valeurs communes que sont le dialogue, la dignité et la tolérance.