Le projet Neuro Sainte-Anne 2022 est lancé

Le dossier d’investissement du projet de reconstruction du pôle universitaire des neurosciences de l’Université Paris Descartes est approuvé par l’ARS Ile-de-France

Paris, le 30 mai 2017 – Le pôle Neuro-Sainte-Anne propose une offre unique pour assurer des soins de recours dans toutes les pathologies associées au cerveau, et ses professionnels déploient une activité de formation et de recherche de haut niveau. Neuro-Sainte-Anne a en effet consolidé son positionnement pivot pour le Sud/Sud-Ouest francilien en développant des collaborations avec les établissements du territoire et en développant des filières de prises en charge en activités programmées ou en urgences. Le projet médical 2017- 2022 réalisé par les équipes du pôle poursuit cette dynamique en préconisant :

  • le renforcement de la cohérence et de l’interdisciplinarité entre activité clinique, recherche et enseignement en tant que pôle universitaire ;
  • la réponse aux besoins croissants et à l’évolution des pratiques sur des segments d’excellence (AVC, neuro oncologie, neuro réanimation chirurgicale et médicale)
  • l’amélioration de la lisibilité et de la fluidité des prises en charges programmées et urgentes auprès d’adresseurs parisiens, franciliens, nationaux et internationaux ;
  • une offre de soins unique en son genre à l’interface de la psychiatrie et des neurosciences, fort d’un ancrage singulier du pôle au sein du CH Sainte-Anne et plus largement du GHT Paris – psychiatrie & neurosciences[1] ;
  • l’optimisation des ressources en améliorant l’efficience organisationnelle et la qualité de la prise en charge dans un bâtiment innovant.

Les perspectives d’activité et d’organisation ambitieuses que dessine le projet médical imposent une reconstruction du site actuel dans sa globalité. Autour dudit « Pavillon hollandais » érigé en 1900, le bâtiment « Raymond Garcin » est en effet le résultat de plusieurs extensions et modifications successives notamment dans les années 70 et 80. Ces locaux, par leur configuration peu évolutive, requièrent une transformation radicale pour créer les conditions d’une prise en charge accueillante, flexible, et à la pointe de la modernité en termes de sécurité, d’organisation, et de design. C’est tout l’enjeu du projet Neuro Sainte-Anne 2022 qui, tant sur le plan « médical que technique, architectural et financier » vient de recueillir l’aval de la tutelle.

Télécharger la suite du Communiqué

Ce projet d’envergure renforcera le positionnement du pôle universitaire des neurosciences Paris-Descartes en tant qu’acteur-clé du territoire pour répondre aux défis actuels et futurs de l’ensemble des filières traitant des pathologies cérébrales.

[1] Par exemple dans le domaine de la sismothérapie et de la neuromodulation, de l’articulation mémoire & langage, ou de l’imagerie dans la recherche sur les pathologies résistantes