La CHT pour la psychiatrie parisienne lance un dispositif (PASS) facilitant l’accès aux soins bucco-dentaires des patients psychiatriques les plus démunis

Paris, le 13 juin 2016

La Permanence d’Accès aux Soins (PASS) a pour vocation de réduire les inégalités de santé liées aux inégalités sociales, d’assurer un lien entre la ville et l’hôpital, d’échanger autour de situations complexes grâce à l’expertise  médico-sociale de ses acteurs, et enfin de constituer un terrain de recherche clinique en santé publique ainsi qu’un observatoire des problématiques liées à la précarité.

C’est dans ce contexte qu’a été créée la PASS Odonto-Psy de la CHT pour la psychiatrie parisienne.

Ce dispositif médico-administratif, financé avec l’aide de crédits de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France, s’adresse aux patients psychiatriques sans couverture sociale et en situation de renoncement aux soins dentaires. Il propose une prise en charge odontologique complète et un parcours structuré, en lien avec la PASS PSY existante au sein des établissements de la CHT. Pour mémoire, la carie dentaire est l’une des maladies infectieuses les plus répandues dans le monde : selon l’OMS elle concerne plus de 80 % de la population mondiale.

C’est le service de stomatologie du pôle Neuro-Sainte-Anne qui assurera, avec un personnel dédié (praticiens et chirurgien-dentiste, secrétariat, infirmier, aide-soignante, assistante de service social):

  • la prise en charge médicale des patients éligibles à la PASS, au travers de vacations de soins dentaires spécifiques ;
  • l’évaluation sociale de chaque patient et la demande d’ouverture de droits auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Quel public est concerné ?

Les personnes bénéficiant de soins psychiatriques en situation de précarité ou d’exclusion sociale, nécessitant des soins odontologiques, originaires de l’Ile-de-France, et âgés d’au moins 16 ans. En matière de plateau d’équipement, le service de stomatologie comporte plusieurs fauteuils de soins dont deux pour les actes les plus lourds ainsi que d’une prise en charge pour les patients devant subir des soins dentaires sous anesthésie générale.

Une campagne d’information est adressée à l’ensemble des partenaires adresseurs de ce type de prise en charge : travailleurs sociaux, établissements psychiatriques franciliens, réseaux de santé, associations d’usagers…

Ce dispositif s’intègre pleinement dans le projet médical de la CHT parisienne pour la psychiatrie et consolide les liens entre Neuro-Sainte-Anne et la CHT.

 our rappel, le dispositif PASS (Permanence d’Accès aux Soins de Santé) s’inscrit dans le cadre de la loi d’orientation du 29 Juillet 1998, relative à la lutte contre les exclusions.

Pour télécharger le communiqué et la plaquette :

Plaquette PASS odonto psy (pdf – 228,34 ko)